Logo du site d'Annie Zadek "Vues de l'esprit"
 

 

 

carré jaune Feutre blanc sur verre (librairie Texture, Paris)

En 2015 et 2016, la librairie Texture me donnait carte blanche pour y organiser un cycle de rencontres avec des éditeurs, des auteurs, des traducteurs. Baptisé Les Gardiens des livres d'après l'ouvrage éponyme* des éditions Interférences, son but était de mettre en exergue le lien entre mon « être écrivain » et ce qui est bien d’avantage qu’un environnement culturel : un milieu nourricier vital participant d'une véritable écologie de la création. Écrit sur la vitrine de la Librairie Texture, 94 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris, avril 2014

* Dans le Moscou des années 1918-1919, où on brûle les livres pour se chauffer, où on les troque contre de la farine et des harengs, Mikhaïl Ossorguine et une poignée d’intellectuels, recueillant les débris des bibliothèques éparpillées ou pillées, fondent une librairie qui deviendra légendaire. (Ossorguine, Rémizov, Tsvétaïéva Les Gardiens des livres, traduit du russe par Sophie Benech. Editions Interférences, 1994, 2010

 

 

 

Annie Zadek à la Librairie Texture, Paris

 

Mise à jour le 12.06.2019 © 2017 Juliette Gourlat
lien vers l'actualité d'Annie Zadek